Depuis la naissance de Géodezic, Jérôme Berthollier et ses élèves de l’Institut National de Jeunes Sourds nous accompagnent dans la conception de nos bornes.🧭

En effet, de leur côté, leur expertise dans le domaine du bois et de la conception nous permet de nous développer de manière locale, inclusive et proactive. De plus, de notre côté, à travers ce partenariat, l’INJS acquiert de nouveaux projets dans lesquels les élèves peuvent voir leurs réalisations être utilisées sur des projets réels.

Ainsi, nous sommes donc heureux de pouvoir vous exposer cette collaboration et le processus de fabrication de nos bornes Géodezic à travers l’interview de Jérôme Berthollier, enseignant à l’INJS

Bonne lecture 😉

Interview de Jérome Berthollier

  • Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est l’INJS ainsi que votre rôle au sein de l’établissement ?

👦  » L’INJS est un Institut National de Jeunes Sourds, nous accueillerons exclusivement des élèves mal entendants ou sourds. Nous avons plusieurs formations (carrosserie, espace vert, cuisine, menuiserie,…). De plus, plusieurs diplômes proposés qui sont les mêmes que ceux de l’Education Nationale (CAP, BAC PRO).

Ensuite, pour ma part, je suis PLP Génie industriel bois de l’Education Nationale, détaché auprès du ministère de la Santé pour enseigner la menuiserie à l’INJS. »

  • Quel est l’intérêt pédagogique pour vos élèves de travailler sur les bornes Géodezic ? 

👦 » Pour moi, l’intérêt est triple :

  1. Le travail en série est toujours intéressant pour tester la mobilisation des élèves sur un travail répétitif (sans tomber dans l’excès)
  2. Le travail en série nécessite la mise en place de techniques d’usinage un peu différentes (En effet, pas de traçage des pièces, on travaille avec des gabarits de positionnement pour gagner du temps)
  3. Le travail pour un client est toujours un peu diffèrent du travail de réalisation habituel des élèves où ils ont le « droit à l’erreur ». En effet, là il faut que le travail soit parfait. De plus, même s’ils se trompent sur un élément, étant donné que ce sont de petites pièces, cela ne représentera pas un coût important comparé à une erreur sur une porte par exemple. »
  • Pour finir, quel est le processus de fabrication des bornes ?

👦  » Il y a de nombreuses étapes dans le processus de fabrication, voici donc une idée des étapes réalisées dans l’ordre :

– Débit à la scie à ruban

      - Délignage à la scie à format

      - Dégauchissage

      - Rabotage

      - Mise à longueur à la scie circulaire

      - Perçage à la perceuse à colonne

      - Usinage à la tenonneuse

  

    - Usinage au centre à commande numérique

      - Ponçage

      - Assemblage

      - Coupe en angle à la scie à format

      - Puis pour terminer, le ponçage

Une belle collaboration qui nous permet d’avoir des bornes de qualité tout en respectant nos valeurs !

Retrouvez toutes les informations sur nos bornes et plaques en vente directe ici